13 mai 2018

Outlander : new video!

Bonjour tout le monde! Découvrez ma toute nouvelle vidéo sur Outlander. J'espère que vous l'aimerez autant que la première! N'hésitez pas à commenter et à partager!

 

Hi folks! Check out my new video on Outlander! I hope you'll like it as much as the first one! Comment and share please! ;)

 

Posté par AddictJude à 17:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


22 décembre 2016

Jackie & Ryan : review

                     The other day I was watching Narnia again on TV, the second opus and I saw Ben Barnes. I already liked him a lot at that time. It reminded me as well of the time he played Dorian Gray and there, I totally fell in love him with him. So when I learnt he was starring in this musical drama movie "Jackie & Ryan" I got intrigued. I read the synopsis and thought "OK cool, this is going to be a nice little movie, entertaining but nothing more". To be honest, I thought it would be the kind of film you can watch while doing something else. But here's the thing: I was wrong. Once I started it I just could'nt stop staring at my screen. For me, Ben Barnes has been a revelation! I didn't even know he could sing! OMG! Sign him please and make him record and release an album of his own songs straight away! He has an amazing voice, deep and cracked.

 

Jackie_and_Ryan_Poster

  

                     It's quite funny because Ben, who plays Ryan, is British so I guess he worked a little more on his accent so it can sound a little bit more as an American one and it's pretty convincing. Ryan, he's a traveller, a wanderer carrying his guitar everywhere and singing in different places where the route leads him. So when he meets Jackie (Katherine Heigl) who encounters some issues he decide to stay with her and her daughter for a little while. We can say the story eventually ends up being about life, love, music, adventure, freedom and roots. Furthermore, I really enjoyed the relationship between Ryan and Lia (Jackie's daughter). He's great with kids. But I think his story as well as Cowboy's could have been more deepened and detailed. We don't know much and that's kind of frustrating. 

                      Let's talk about his partner in the movie, Katherine Heigl. Unlike him, she's not a singer so we only hear her a couple of times. To be honest, it could have been another story, not neccesarily the one of a single mum, former country singer who had to go back to her own mum after a divorce. Jackie wasn't very "useful". It's strange because on the other hand she was important because she represented the "home" factor for Ryan who after running away from his house at 16, and jumping from place to place, actually find the place he can call home. It goes the same with the ex-husband. We're losing time in the movie by seeing him and hearing about him so often for, let's be honest, nothing.

                       Finally, the movie made me think of the songs from Alabama Monroe. It's the same register and atmosphere. Of course, we can't compare the two because Alabama Monroe is a masterpiece.

 

So, go buy the soundtrack, it's fabulous and take the time to watch it! You'll like independent movies even more afterwards.

 

13 octobre 2016

Bridget Jones Baby: review

Bridget-Jones-online-image1

 

Bridget is back & we LOVE it!

 

Today I went to the movies to watch this marvellous third opus of the Bridget Jones saga. I have to say it was litteral perfection. I barely remember the last time I laughed so hard in a cinema room. 

 

This time she runs quite "unexceptedly" into Mark Darcy at Daniel Cleaver's fake funerals. But this is happening a decade after we were used to see them as a couple. Things have changed, Mark got married but soon a divorced man to be and Bridget is still struggling to not ending up left on the shelf...if you see what I mean... ;) But one's thing sure they clearly still have feelings for each other.

However, everything is about to change because you know it's  Bridget Jones we're talking about here so nothing's ever goes according to plan.

During a festival, the 43-year old woman's gonna have sex with a gorgeous man, Jake, played by Patrick Dempsey aka Mc. Dreamy for friends. But she's also making out with Darcy a few days later. Of course we all could guess, in that moment, what was about to happen...she eventually ends up being pregnant but without knowing who the dad is. How exciting! 

At this point a sort of competition is starting between the two and it's hilarious to watch. It goes from who is offering her the best drink to the one who's  ready to paint an entire room for the baby. It's actually hard to choose between Jake the billionnaire (he created a love algorithm) and Mark the uptight lawyer.

 

The great thing about this third opus is that the humour isn't just present into awkward situations but also because of many details. For instance, we could refer to the fake funerals of  Daniel. He's actually alive and was found into a virgin forest (we're emphasizing "virgin" here because it's Daniel...). Same with the girls who were at the church but also with the references to the first two movies. Furthermore, one of the best character in this movie turned out to be the doctor played by Emma Thompson. She's so funny with her sarcasm and by making cutting remarks to her patients.

 

To sum up, let's say this movie is fun, refreshing, light. You start laughing even before the end of the first minute and you don't stop until the very end. I even cried as I laughed so hard at the scene where the two men are bringing her to the hospital. 

Actually, the strenght of the movie is that among those events, laughs, smiles, fears, sad times and this incredible sense of humour it has a profound signification in which all men and especially women can find themselves in. It's an actual society issue...when having kids, worrying about the fact if it's too late or not, the fear of not being great in this "job". Every single person on this planet has experienced or is experimenting this.

This movie is amazing, generous, emotional and true. It's definitely worth watching not only if you want to laugh your ass off but also if  you want to think about your life and to be moved, touched and to feel many different kind of stuff.

 

Posté par AddictJude à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

18 mai 2016

Mommy : la critique

mommy-movie-poster-2015-1020771624

 

 

               Ce film, sorti en 2014, a été réalisé par Xavier Dolan, un jeune homme brillant et plus que prometteur.

Le film suit l'histoire d'une mère, Diane, et de son fils, hyperactif et violent, qui essaient jour après jour de vivre ensemble tout simplement et de surmonter les obstacles entreposés sur leur chemin.

Xavier Dolan nous dépeint, ici, une relation exceptionnelle, un amour inconditionnel et fusionnel entre deux personnes. Diane reprend son fils, Steve, après que celui-ci ait rencontré des démêlés avec la justice. Elle ne souhaite pas le voir en prison et prend donc la responsabilité de continuer à veiller sur lui du mieux qu'elle peut tout en essayant de joindre les deux bouts. Elle veut le sauver mais peut-il l'être ? Toute la question repose en ces mots : peut-on sauver la personne qu'on aime le plus au monde ? Il s'agit du thème principal de ce long métrage.

 

 

               Très vite on s'aperçoit qu'en plus d'être hyperactif, Steve est agressif, violent et se laisse très vite emporter par ses émotions. C'est d'ailleurs lors d'une de ses crises, qu'entre en scène Kyla, la nouvelle voisine. Elle va être de plus en plus présente dans leur vie et à eux trois forment en quelque sorte une petite famille. Kyla souffre elle aussi d'un problème assez handicapant au quotidien. Depuis bientôt deux ans, elle éprouve des difficultés à s'exprimer. Sa personnalité est très touchante et on s'attache rapidement à elle.

Au contact de cette famille et aidée par cette dernière, elle va vivre comme une sorte de thérapie. Un peu plus tard, nous prenons connaissance qu'elle avait un fils, présumé mort puisqu'il n'apparaît jamais, qui ressemble étrangement à Steve. Mêmes yeux, même couleur de cheveux, etc. Cela expliquerait cet attachement soudain pour l'adolescent. Kyla voit en Steve le fils qu'elle n'a jamais eu la chance de voir grandir. Cette relation ambigüe est parfaitement représentée par cette scène très symbolique où l'on voit Kyla et Steve au milieu de la route avec, pour seule séparation, la ligne de marquage. Deux mondes s'opposent, lui et sa mère d'un côté et la famille de Kyla de l'autre. Lui, souhaite qu'elle reste et au fond Kyla aussi, ce qu'elle va faire d'ailleurs.

 

 

               Pour en revenir à Steve de manière plus approfondie, nous constatons, comme mentionné précédemment, que c'est un jeune homme violent, agressif par moments, qui ne tient pas en place et qui dit tout ce qu'il lui passe par la tête. Il arrive à nous faire rire à force d'utiliser à tout bout de champ les mots "fucking" et "tabernacle". Steve a un côté humoristique et le film joue beaucoup sur ça. Nous rions autant que nous pleurons. De plus, derrière cette carapace qu'il s'est forgé au fil des années, nous aperçevons que le jeune homme cache un côté très sensible, à fleur de peau. Nous le voyons notamment lorsque qu'il craint que sa mère ne l'aime plus assez voire plus du tout, après cette scène où Diane paraît désemparée, ne sait plus quoi faire, voulant faire un break, et qu'il décide de se suicider. Situation identique lorsqu'il souhaite chanter une chanson au cours d'un karaoké dans un bar et qu'il se fait humilier par les gens qui se moquent et qui ne se rendent absolument pas compte qu'ils sont en train de le blesser au plus profond de lui-même. Durant cette scène, la tension est palpable, on sent que la situation va déraper et c'est le cas puisque Steve se jette sur l'un de ses "persécuteurs" et l'agresse. 

Pour en revenir à cette tentative de suicide, le plan séquence qui suit est très bien réalisé. Il est intéressant de voir comment ce silence, vers la fin de la scène dans l'ambulance, a un impact émotionnel fort. Dans l'ambulance nous avons suivi cette course symbolisant les obstacles sur leur chemin, les étapes de leur vie et le soutien indéfaillible de "deux mères". Et là, ce silence arrive. C'est l'apothéose, le paroxysme de cet ascenseur émotionnel qu'on vient de subir. Notre coeur s'arrête en même temps tellement nous sommes happés par cette atmosphère particulière.

Très proche de sa mère, il veut la protéger. C'est comme s'il voulait endosser le rôle de l'homme de la maisonnée et tout faire pour que sa mère soit heureuse. Il éloigne les dangers ; l'homme qui court après sa mère depuis longtemps en fait d'ailleurs l'expérience. Aussi, cette image de "responsabilité", de protection vient du fait que son père n'est plus là pour le faire. On voit souvent cette scène du placard où sont entreposés les vêtements de son père. Il lui arrive de les porter et ce fameux placard représente d'une certaine manière l'ombre omniprésente du père qui père sur la famille en silence ou alors qui pourrait s'apparenter davantage à une quête d'identité de la part de Steve.

 

 

               Son monde était étriqué, fermé, oppressant mais avec ces deux femmes à ses côtés il retrouve l'envie de rire et de vivre tout simplement. Il y a un message d'espoir montrant que le bonheur est à portée de main. D'un coup cette liberté explose à l'écran au moment où celui-ci, le format dans lequel est tourné le film s'élargit. Steve étend son champ de vision et perçoit, insconsciemment, les nouvelles possibilités et opportunités qui s'offrent à lui. C'est comme un nouveau souffle. Il est simplement heureux et c'est un bonheur à l'état pur dont il est question. Par ailleurs, accompagnée de la musique cette scène à son petit effet.

Il est vrai que le fait que Dolan joue avec le format vidéo, restreint puis ouvert aux moments des tensions, est très intelligent. Cela procure au film une tout autre dimension et crée une atmosphère spéciale. Aux moments de doutes, de peur, d'agitation l'écran étant minimisé il se crée une bulle dans laquelle nous sommes plongés entièrement. Et quand il faut en sortir, nous ne le faisons pas indemnes.

 

 

               Le film se poursuit avec des passages saississants. Et ce, notamment quand la mère de Steve rêve d'une vie "normale", c'est-à-dire la remise des diplômes, un mariage, des enfants, etc, pour son fils. On perçoit la fierté d'une mère, des instants de joie, le sentiment d'avoir battue la vie à son propre jeu et d'avoir surmonté tous les obstacles qui étaient face à eux. Cependant, la scène s'évapore soudainement et la réalité revient à grands pas. Diane, en effet, savait où elle allait et où elle emmenait son fils tandis que l'intéressé et Kyla n'en avaient pas la moindre idée. Elle savait qu'elle l'abandonnait et le conduisait au seul endroit  où elle refusait de le laisser jusqu'à maintenant: en hôpital psychiatrique. Cette partie est vraiment déchirante et vous brise le coeur. Depuis le croisement sur la route où elle a tourné on sent que quelque chose ne va pas. La métaphore du tournant, cette fameuse croisée des chemins, le tournant qui fait tout basculer, la séparation entre le passé et l'avenir, la vie de joie et parfois de souffrance qu'ils ont vécu jusqu'ici et la séparation tout simplement d'une mère et d'un fils, etc ; tous ces éléments sont présents ici. Biensûr nous ne sommes pas épargnés par les cris et la douleur. Kyla est très émouvante dans cette scène. Elle se tient la tête, elle est en larmes, à l'image d'un hurlement resté bloqué à l'intérieur de soi. C'est comme si c'était son propre fils qui lui était arraché une fois encore, comme si c'était lui qu'on avait enfermé. Diane, aussi, se rend vite compte de l'épreuve qu'elle inflige à son fils et à elle-même d'un certain côté. Elle est effondrée. Nous pouvons, en toute honnêteté, comprendre son choix. Elle le fait pour son fils, pour son bien. Nous avons devant nous la représentation de ce qu'une mère, par amour pour son enfant doit faire, prendre des décisions dures et ce, malgré les conséquences, le mal et le déchirement que cela peut engendrer.

Enfin, le film se clotûre avec le départ de Kyla, qui déménage et Diane qui se retrouve donc seule. De même que la dernière séquence est poignante. On voit Steve se libérer et s'échapper des mains du personnel de l'hôpital puis courir dans le couloir droit vers la fenêtre sur fond de Lana Del Rey avec "Born To Die"; la musique est-elle ici une part d'explication ? 

 

 

               L'oeuvre de Xavier Dolan donne également la place aux femmes, leur donne la parole. Les relations humaines sont au centre mais également l'individu seul, l'individu en lui-même avec ses côtés sombres. Aussi, l'accent, québécois, aide à accentuer l'authenticité. Enfin, l'acteur, Antoine Olivier Pilon est à surveiller de près. C'est un jeune homme très talentueux qui livre une très grande performance.

La bande son est exceptionnelle et s'intègre à la perfection au film. On entend du Céline Dion, du classique en passant par Dido, Oasis ou encore The Counting Crows. La musique a elle seule est même parfois un dialogue nous aidant à voir plus clair et qui nous délivre des informations nous faisant comprendre la situation par moment d'un autre point de vue et voir au-delà. La musique a été utilisé de manière intelligente.

Bref, ce film est vibrant, boulversant et ne laisse pas indifférent. C'est un petit bijou du septième art.

 

 

Posté par AddictJude à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

31 mars 2016

Outlander: the video!

Salut tout le monde ! 

Je profite du fait d'avoir un blog, pour faire partager ce petit lien qui vous conduira directement à ma première vidéo Youtube en lien avec Outlander! Certes, il ne s'agit pas là d'une oeuvre d'art mais c'est un début ! N'hésitez pas à commenter !

 

Hey guys !

I'm writing this to share this link that will lead you directly to my first Youtube video in relation with Outlander! Certainly this is not a masterpiece but it's a beginning! Don't hesitate to comment!


Jamie and Claire - Outlander (Like I'm Gonna Lose You)

Posté par AddictJude à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

01 septembre 2015

Billy & Billie : reasons why you have to watch this show

Billy & Billie

 

This new series broadcasted since March, 3rd on DIRECTV is my last discovery. Yes, I know I'm a little bit late on the schedule. But I'm very glad I found it.

Billy & Billie tells the story of step (not half!) siblings that fall for each other...romantically. 

Composed of a single season divided in 10 episodes of 25 minutes each, this show is funny, entertaining and full of different emotions. The two main characters are portrayed by Lisa Joyce (Billie) and Adam Brody (Billy) also known to be Leighton Meester's husband and also a future daddy !

Here's some of the reasons (5 actually) why I LOVE Billy & Billie and why you should all watch it ! 

 

1 - The realism

Let me explain. When I say realism it's not necessarily about the situation but more about the way of filming and acting the show. Dialogues are more natural than some other show that we can find on FOX or the CW, just to name few channels. Here, we don't feel the scenario and moves are not forced. It's more like "the guy" sits if he wants to sit and not because someone told him to. I don't know if I'm being clear but I feel this way every time I watch B. & B.. It's not formatted. I hope I succeeded explaining to you the atmosphere.

I also like the way writers/directors are introducing scenes. They're using a typewriter so we can be informed of the place each scene is happening. It's quite funny to do so and to accentuate the parallel between Billy's life and Billie's. What they do at the same time but each in their own apartment, etc.

 

2 - The relationship

At first, I think lots of people, when they heard that the two protagonists who are step brother and sister were sleeping together and were in love, thought "Oh gosh! That's gross! Disgusting! Where are we ? Game of Thrones ?". Let me tell you : you're wrong! It's not like that at all and Billy makes that point very clear. He constantly repeats to other people that Billie is his "STEP SISTER !!!" "We're not related!" he says. 

The funny thing is that they keep telling people they're not related, that there's no problem with them being together, that they aren't brother and sister but they still act like if they were. They still go to the family house and try to hide their relationship at the beginning (we'll see by the the end of the season they don't anymore). They laugh together about stupid things or past family events like real siblings would do. There's this thin limit between the two that is present, we feel it but they chose to overpass it and it's making their relationship stronger, better, funnier and more beautiful.

To conclude, I'd say they form the perfect couple. They're young, a little bit crazy, smart, in love. It's a pleasure to follow their story and to watch them growing in this relation. 

 

3 - The feels

Yeah FEELS ! The true essence of that kind of show. The latter, is really centred on the two main characters. We always see them on screen so we get attached and end up feeling the same way as them. If Billy is mad at Billie so are we. If Billie is jealous we are, perhaps even more than her sometimes, etc. We're going through every emotions: anger, frustration, hapiness, sadness, disappointment... Morever, we're scared! For example, in this episode where "their' mum comes into the appartment unannounced visiting Billie while Billy who is in her bed immediately runs and pretends sleeping on the couch. Those moments are truly priceless.

However, the only "thing" we all agree on is this show makes you laugh. A lot. Fun is a huge part of it and we're pleased (sometimes) to see Billy & Billie arguing because it turns out to be very entertaining being spectator of those scenes. There are misunderstandings and each other often don't want to tell the other what he really thinks. 

Another funny fact, which will appear as a detail for most of you I think, is the name of the magazine where Billy's working : "Chisel". At first, we all understand that as the synonym of "scissors" but it's not ! Indeed, if we dig a little and search for the slang meaning, the urban one well...how to say this...it can turn the situation on an uncomfortable or very hilarious level. Here's the link so you can see what I'm talking about ! 

Anyway, the show stays printed into your mind thanks to all those little details.

 

4 - The rest of the characters

Each character has a particularity, a proper personnality and that's why we love seeing them on screen besides B. & B.. There's the "temporary boss", who wants to do like his dad but don't succeed very much to do so, kind of a weirdo as well who tries to be fun but he's not. But this is why we love him! Right ?! 

Then, the mum. Difficult character actually to describe. She's "posh" or at least looks like a rich person, haughty sometimes and who is absolutely against that relationship.

The dad is an alcoholic, a cheater screwing Drew (Billie's best friend). So let's talk about Drew. She's an actress or tries to be. She's also superfluous and mean at certain times.

Moreover, there's the Asian co-worker answering to the name of Denise. She's a cold, logical and rational person, quite "rigid" as well. 

Another member of the cast is the loser co-worker who sleeps at some other people places when he needs to. He's not very smart, we don't know if he's working when he's at Chisel to be honest and has a mysterious obsession with Denise.

The penultimate on my list is the waitress with a weird name: September! Don't ask the reason why she's named that way because it's so stupid that it would either makes you laugh or confound, abash you.

And finally, the last : the "cliché" actor, the stereotype. He thinks he's hot and gorgeous but he's not. He thinks he's smart but no! he's just some big arm guy with a chickpea instead of a brain.

 

5 - The end 

(NO spoilers here, you can read safely)

Indeed, the end is definitely one of the reasons why I love Billy & Billie because there's a HUGE cliffhanger! And when I say HUGE it's HUGE, ENORMOUS and SO FUNNY ! This end just give you the desire to get a season 2! Billy & Billie will have to face a lot if the series is renewed. I hope so! *crossed fingers* ;)

 

 

Posté par AddictJude à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

24 août 2015

Suite Française : critique

Attention cet article contient des spoilers pour ceux qui n'ont pas encore visionné le film

 

Suite-Francaise-affiche

 

 ==> 8/10

 

          Adapté du roman d'Irène Némirovsky, écrit en 1942 et publié en 2004, il s'agit là d'un film poignant, plein d'émotions, tout en profondeur où l'on retrouve au casting principal des acteurs très talentueux à savoir Michelle Williams, Kristin Scott Thomas, Matthias Schoenaerts ainsi que Sam Riley.

"Encore un autre film sur la guerre" me direz-vous. La grande question est donc: en quoi est-il différent des autres ?

       N'ayant pas lu le livre (que je compte acquérir d'ici peu), je ne vais donc pas me lancer dans un comparatif. Je ne me baserai que sur ce que j'ai pu observer avec mes yeux.

       Suite Française est une histoire prenante avec des personnages attachants et d'autres beaucoup moins. On apprécie la belle-mère, interprété par Kristin Scott Thomas, de minute en minute. Elle finit par devenir à nos yeux quelqu'un d'attachant, de fiable, de confiance alors qu'elle paraissait plus antipathique au départ.

        Généralement on sait qu'une histoire d'amour à double nationalité, dans un film de guerre, ne marche jamais. C'est ce qui rajoute de la force à ces moments que l'on sait être éphémères. Il est évident que les grands romantiques dans l'âme auront lâcher une larme à la fin , surtout quand on apprend la mort de Bruno (joué par l'acteur belge Matthias Schoenaerts). Nous avons l'impression que c'est injuste pour les deux amants que leur aventure se termine ainsi. Après, je ne sais pas où le manuscrit s'achève pour l'histoire de Lucille (Michelle Williams) et si elle arrive à reprendre pieds par la suite. 

        De plus, un des tours de force du film est d'avoir reproduit les émotions, les sentiments, les rendre présents à l'écran sachant qu'aucun mot d'amour n'a été échangé durant tout le temps de leur relation et pourtant la tension était là, palpable.

         Enfin, le long métrage a une dimension beaucoup plus sociale je dirais. Il va plus loin que le jeu d'acteur ou le film de guerre où des soldats se battent entre eux. Il représente la condition de la femme pendant la Seconde guerre mondiale. En effet, on y voit des jeunes filles frivoler avec l'ennemi allemand; "ennemis" qui les traitent comme des êtres humains à part entière tandis que d'autres pensent que se sont tout bonnement de simples femmes objets.

        De même qu'il y a énormément de déférence dans ce film entre les deux personnages principaux. On a également le sentiment que le lieutenant est obligé d'être soldat. Il ne se sent pas à sa place et préférerait vivre de la musique. On a un côté plus psychologique relié à la personnalité des personnages.

           L'idée que le titre de l'ouvrage (et du film) s'appelle Suite Française fait référence à la partition crée par Bruno et donnée en cadeau à Lucille lors de son départ. C'est cet élément qui rajoute également tout le dramatique à la sitution finale.

Très beau film donc, que je vous conseille vivement de visionner.

 

Posté par AddictJude à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

03 octobre 2013

Les Hauts de Hurlevent / Wuthering Heights - Emily Brontë

 

              Les Hauts de Hurlevent est son unique roman. C'est un livre qui a quand même choqué à l'époque à cause de la noirceur des personnages. Il comporte beaucoup de personnages donc je vais essayer de faire le plus simple possible pour vous raconter l'histoire.

             Mr Earnshaw a deux enfants: Hindley et Catherine. Il adopte un troisième enfant: Heathcilff. Lui et Hindley se détestent alors qu'avec Catherine c'est plutôt l'inverse. Ils développent des sentiments l'un envers l'autre. Cependant, Catherine décide d'épouser un homme riche prénommé Edgar Linton. De cette union naît Cathy provoquant également la mort Catherine. Résultat, Heathcliff veut se venger. Il prend possession des Hauts de Hurlevent, un endroit lugudre, sinistre, séduit la soeur d'Edgar ( il la maltraite donc elle s'enfuit). De cette union naît un fils Linton (je tiens à préciser qu'Edgar meurt aussi).
Heathcliff, va faire en sorte que Cathy et Linton se marient ou du moins il l'oblige à l'épouser et la retient prisonnière de force. D'autres péripéties interviennent (mais elles seraient un peu trop longues à expliquer), l'essentiel étant de retenir qu'Heathcliff finit par abandonner sa vengeance. Il agit de plus en plus bizarrement et meurt quelque temps plus tard. Il a enfin trouver la paix et son spectre ainsi que celui de Catherine errent depuis ce jour sur la lande.

 

          

 

             J'ai beaucoup aimé ce livre même s'il y a énormément de romance. Elle n'est pas amenée, présente comme quelque chose à "l'eau de rose". Et c'est pourquoi j'ai accroché de suite car on a une certaine complexité dans la situation, les personnages se cachent de révéler leur véritable nature... De plus, pour une fois un roman d'amour se termine mal. C'est ce qu'il y a de plus intéressant je trouve.

                                                                                                                                                   

PS : Il faut quand même apprécier le "romantisme" pour lire un ouvrage tel que celui-ci sinon l'ennui vous guette....

 

____________________________ (English Version) ____________________________

 

Emily Brontë is a Britsh writer and poet of the 19th century. You probably have heard her sisters: Charlotte (Jane Eyre) and Anne (Agnes Grey).

 

        Wuthering Heights is her unique novel. It is a book which shocked at that time because of the darkness of the characters. It contains many characters thus I am going to try to make the simplest as possible to tell you the story.

      Mr Earnshaw has two children: Hindley and Catherine. He adopts a third one: Heathcilff. He and Hindley hate each other while with Catherine it is rather the opposite. They develop feelings for each other. However, Catherine decides to marry a rich man named Edgar Linton. Of this union is born Cathy also causing (btw) the death of Catherine. As a result, Heathcliff wants to take revenge. He buys Wuthering Heights, a gloomy, sinister place, seduces Edgar's sister (he mistreats her so she runs away). Of this union is born a son Linton (I want to specify that Edgar also dies).  He acts more and more strangely and dies some time later. He finally found the peace and his spectre as well as Catherine's one roam for this day on the moor.

        

        I really loved this book even if there's a great deal of romance. This one, is not brought, present as something sentimental, snappy, mushy. And that is why I got in straightaway  because we have a certain complexity in the situation, the characters hide to reveal their real nature... Furthermore, for once a love novel ends badly. It's what I find the most interesting thing here ! 

PS: It's necessary though to appreciate the "romanticism" to read a work such as this one; otherwise you'll get bored !

 

Posté par AddictJude à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,